Métalepse

Le Quatuor «MACHAUT» se forme début 2011. L’objectif du projet est de créer un pont entre deux esthétiques et deux époques éloignées et pourtant assez proches.

Au départ, cette musique est interprétée par des chanteurs et l’idée de la retravailler à partir d’un quatuor de saxophone ouvre un vaste champ d’expérimentation.

Machaut, c’est la proposition d’une expérience sonore inédite, complètement inattendue et mystique dans un cadre de liberté de création.

Le but est d’amener le spectateur/auditeur à envisager autrement une pièce musicale ancestrale (1360) inventive, riche, surprenante, moderne et pourtant si ancienne.

Le quatuor propose de développer un axe à travers une recherche approfondie des timbres, des sons, des effets, des sensations et autres «hallucinations» auditives.

C’est la proposition d’un bain de son aux spectateurs.

Cette création sonore aimera à sortir des lieux traditionnels de concerts (salle de musiques actuelles, théâtres, églises, …).

Le désir de Machaut est d’utiliser les acoustiques «brutes» des différentes architectures (naturelles, industrielles, fonctionnelles…) environnantes, sans ajout d’effet ni d’amplification.

C’est la forte envie d’exploiter la richesse acoustique de ces espaces, de ces lieux et d’immerger l’auditeur dans des expérimentations sonores uniques dans un cadre atypique et/ou décalé,…

Machaut c’est une pièce musicale, «la Messe de Notre Dame» retravaillée, réactualisée et insérée à notre univers quotidien.

A travers une commande passée au compositeur Thomas LACOTE, le Quatuor Machaut prolonge le travail déjà commencé en s’orientant clairement vers la musique contemporaine. Cette collaboration mettra en avant les capacités polyphonique de la musique de Guillaume de Machaut et interroge la jonction entre l’écrit et l’improvisé.

Le projet a été porté par l’association Le Nuage En Pantalon et plus particulièrement par Mister G (Gérard Bedu)

LIEN SONORE Teaser vidéo 2014 : https://www.youtube.com/watch?v=p6DuBNpWQDM

Métalepse par JP Retel